Phytophthora sur Alnus spp. (aulnes)

Marçais, Benoit; Husson, Claude

Le genre Alnus (Betulaceae) comprend 35 espèces réparties dans l’hémisphère Nord (http://www.discoverlife.org). Il existe quatre espèces indigènes en Europe : A. incana (aulne blanc), A. cordata (aulne de Corse ou d’Italie), A. glutinosa (aulne commun) et A. viridis (aulne vert). Par ailleurs, A. rubra indigène en Amérique du Nord a été massivement planté dans certains pays européens (Claessens, 2003). Alnus sp. joue un rôle écologique important. C’est une essence pionnière, qui tolère les niveaux élevés des eaux souterraines et les inondations périodiques. Elle est bien adaptée aux sites humides et joue un rôle primordial dans les écosystèmes ripicoles car son système racinaire stabilise les berges et réduit l’érosion (Webber et al., 2004). Alnus glutinosa est l’espèce la plus répandue et est présente partout en Europe jusqu’à 1800 m d’altitude. L’aulne commun a un impact positif sur le sol (porosité, symbiose avec Frankia), sur la qualité de l’eau (filtration, purification) ainsi que sur la faune. Il contribue à augmenter la biodiversité des oiseaux, des insectes et ses racines constituent des niches à poissons. A. incana est largement présent en Europe central et de l’Est. Dans le sud, il pousse principalement dans les zones montagneuses. Tolérant aux périodes sèches et aux inondations, A. incana est une espèce très importante pour améliorer la stabilité des terrains en pente et des berges (Jung & Blaschke, 2004). A. cordata et A. viridis sont beaucoup moins fréquents et sont originaires de Corse et Italie et des montagnes de l’Europe central, respectivement (Claessens, 2003).

Cite

Citation style:

Marçais, Benoit / Husson, Claude: Phytophthora sur Alnus spp. (aulnes). 2013. Julius Kühn-Institut.

Rights

Use and reproduction:

Export